Album Photos
9ème arrondissement Dans cet arrondissement on trouve, pêle-mêle, des salles de spectacles, des musées, des grands magasins et bien peu de fontaines. Place Pigalle, une fontaine sympathique qui doit certainement en voir de toutes les couleurs, sur cette place qu'aucun touriste en goguette ne peut ignorer. Rue Victor Massé , à l'angle de la rue Frochot, un vitrail (le seul à ma connaissance à s'offrir ainsi à la vue des passants) orne un petit hôtel particulier abritant, si mes informations sont exactes, un cercle de jeu. Il doit être magnifique, la nuit tombée, éclairé de l'intérieur. Place Saint-Georges , sur l'emplacement d'une ancienne fontaine servant d'abreuvoir à chevaux , s'élève une fontaine rendant hommage à Paul Gavarni, aquarelliste, dessinateur, caricaturiste du 19ème siècle. Son buste trône en haut d'une colonne qu'illustrent les personnages qu'il a créés : Pierrot, Lorette (nom donné aux jeunes femmes "délurées" qui habitaient le quartier de Notre-Dame de Lorette). Quand aux mascarons cracheurs d'eau, ils rappellent que les théâtres, en particulier le théâtre Saint-Georges, ne sont pas loin ; c'est ce que je veux croire. Square de Montholon , pas de fontaine, mais un monument à la gloire de Catherine, L'Ouvrière Parisienne. Rue Cité de Trévise , une agréable surprise, dans cette rue paisible, en décalé, au milieu d'une minuscule placette, un petit coin de verdure et une fontaine qui ne doit pas fonctionner souvent. Petite précision, on n'entre pas dans le "jardin", il est fermé. Enfin, rue St-Lazare , en un endroit appelé Galerie St-Lazare Espace 92, un petit bassin orné d'une sculpture moderne. La photo ayant été prise un dimanche, l'endroit est désert. Il y a, dans le square de la Trinité, juste devant l'église du même nom, une imposante fontaine. Seulement, voilà, elle est en pleine restauration, donc pas de photos, mais elles viendront dès que l'ouvrage sera de nouveau visible. Enfin, Place de l'Opéra , le monument le plus célèbre de cet arrondissement : l' Opéra Garnier . Il parait que Charles Garnier, à qui l'Impératrice Eugénie demanda, le jour de l'inauguration "Mais, Monsieur l'Architecte, quel style est-ce donc ?", fit cette réponse géniale, et fort opportuniste "Madame, c'est du Napoléon III" ; on dit aussi que Charles Garnier fut le premier architecte à "signer" son oeuvre dont il était très fier.
AccueilLe petit monde de Fbc
Paris 1er arrondissement 2ème arrondissement 3ème arrondissement 4ème arrondissement 5ème arrondissement 6ème arrondissement 7ème arrondissement 8ème arrondissement 9ème arrondissement © Fbc pour le petit monde de Fbc – 2006/2010 Dernière mise à jour le 28 avril 2008